2. Ne faut-il pas que la phrase secrète et la clé privée soient combinées au moins une fois (électroniquement, sur un ordinateur) pour générer le code QR d’adresse publique ?